Une semaine d’été dans les deux Alpes

Passer ses vacances d’été dans une station de ski, l’idée ne vous aurait peut-être pas traversé l’esprit. Et pourtant même en altitude, les activités sont nombreuses pour vous occuper durant les vacances, et il faut dire que les stations d’hiver regorgent de créativité pour vous divertir, même hors saison. Zoom sur l’une d’entre elles.

C’est à Mont-de-Lans, un des villages attenants aux Deux Alpes, à une heure de Grenoble, que j’ai posé mes valises pour une semaine en plein mois d’août. Premier bon point, après des vacances très très chaudes en méditerranée, j’étais bien contente d’être plus au frais. Deuxième bon point, même l’été, la station s’offre une deuxième jeunesse et vous pourrez profiter à foison des nombreux restaurants, bars, cafés, boutiques, spas. Il y a même un cinéma et une discothèque. Enfin, malgré l’agitation -toute relative- de la station, il est facile et rapide de se retrouver seul coupé du monde dans un écrin de verdure, sur la route d’un lac, ou au pied des alpages pour prendre un grand bol d’air frais en ayant en prime des vues à coupées le souffle ! Mais concrètement, que peut-on faire dans la station?

Si vous avez décidé de vous reposer et de bannir la voiture, c’est très facile puisque vous pouvez tout trouver sur place et même des activités pour vos enfants. Vous aurez ainsi la possibilité de leur faire faire du trampoline, du mini golf, du tir à l’arc, du tennis, et plus original, de la luge d’été. Il y a même plusieurs parcs pour enfants tout le long de la station. Pour les plus aventuriers, vous avez la possibilité de faire du parapente, du VTT et même du ski d’été ! Hé oui, c’est l’une des particularité de la station. Le glacier qui culmine à 3600 m d’altitude vous offre la garantie de pouvoir skier toute l’année…du moins en théorie puisque quand j’y étais, il avait fait tellement chaud les jours précédents qu’ils avaient fermé les pistes. Personnellement, je n’aime pas trop le ski, encore moins l’été, mais c’était quand même assez amusant de prendre une télécabine (à 17euros tout de même ) de voir s’éloigner rapidement le village et de se retrouver à 3000m d’altitude, au pied des montagnes enneigées. Sur place, vous pouvez visiter une grotte de glace avec à l’intérieur de celle-ci des sculptures de glaces sur un thème -quand j’y étais, c’était les dinosaures- ou bien tout simplement de profiter pleinement de la vue en prenant un bain de soleil au solarium, et en vous restaurant au bar. A noter que même à cette altitude, vous n’êtes pas encore arrivés au sommet ! Pour ce faire, il vous faudra prendre une autre télécabine (malheureusement en panne lors de ma venue) afin d’atteindre les 3600 m d’altitude et de profiter d’une vue à 360 degrés. Attention à bien vous couvrir et à vous badigeonner de crème solaire !

1/ Vue de Mont-de-Lans depuis la télécabine ; 2/ Vue depuis le solarium

Pour moi passer une semaine de vacances à la montagne était surtout l’occasion de me rapprocher de la nature, un jour particulièrement ensoleillé, j’ai donc entraîné toute ma famille dans la visite du jardin alpin du Lautaret. Depuis Mont-de-Lans la route est sublime et vous fait passer par le joli petit village de La Grave. Vous arrivez ensuite rapidement aux portes du jardin. En visite libre ou à l’aide d’un guide, vous découvrirez de nombreuses espèces de plantes, d’arbres et de fleurs, dont la reine des Alpes aussi appelé « chardon bleu » ou encore la fameuse Edelweiss, la fleur qui se trouve le plus haut en altitude !

Un autre jour, j’ai eu l’idée de visiter le petit village de Besse-en-Oisans, moins touristique que ses voisins, tout aussi pittoresque, vous pourrez vous promener dans ses petites rues escarpées et vous arrêter en chemin pour déguster une tourte avant de partir à l’assaut de la montagne. Le guide Randonnées en Oisans que j’ai pu avoir à l’office du tourisme de Mont-de-Lans, suggérait de randonner sur le plateau d’Emparis, en se garant sur un parking à 20 min du village, accessible par une piste pastorale. Ce que le guide ne disait pas, c’est à quel point la piste pastorale serpentait dangereusement dans la montagne, sans aucune barrière de protection et avec le risque de croiser à tout moment un automobiliste dans l’autre sens ! Autant vous dire qu’à la moitié du chemin, profitant d’un bout de la route un peu plus plat, nous avons vite rebroussé chemin. Impossible d’atteindre ce parking sans être y préparé psychologiquement à l’avance! De plus à mon avis la route pastorale dure plutôt 1h que 20 min. A la place, nous avons opté pour le sentier des oratoires depuis le parking du village censé être plus tranquille mais qui nous a tout de même bien fait grimper. J’avais des courbatures le lendemain !

Ma dernière randonnée fut la plus belle avec la découverte du lac du Lauvitel. Là encore méfiez-vous ! L’office du tourisme de Mont-de-Lans m’avait assuré que le départ était accessible à pied depuis la station, ce qui est vrai mais seulement pour les sportifs chevronnés! En effet, il faut 45 minutes pour rejoindre la télécabine qui vous amène jusqu’à Venosc, et une fois arrivé au village, vous devez ensuite le traversez et remonter à pic une forêt durant une bonne heure avant d’arriver au parking! En me garant dès le départ au parking, je n’en avais plus que pour..1h30 aller/retour ! J’ai trouvé la randonnée difficile, elle monte beaucoup jusqu’au lac puis redescend à pic, elle est pourtant classée dans les randonnées faciles et est souvent conseillée aux familles. Prudence donc..Une fois arrivée au lac, la vue est époustouflante, vous avez l’impression d’être arrivé au paradis et vous oubliez immédiatement vos mollets en souffrance. Ce jour-là, il faisait très chaud et j’ai regretté de ne pas avoir pris mon maillot de bain pour piquer une tête dans le lac, malgré l’eau très très fraîche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Moi qui n’avait pas l’habitude de la montagne et qui n’était pratiquement jamais venu aux Alpes, ce séjour m’a donné envie de revenir pour faire encore d’autres randonnées, et pour explorer davantage le magnifique parc naturel des Ecrins. Et vous, quels sont vos souvenirs de vacances d’été à la montagne?

Laisser un commentaire