4 jours à Naples la volcanique

Coincée entre le volcan le plus dangereux du monde et la mer méditerranée, à deux heures de Rome, Naples surprend toujours. La mauvaise élève de l’Italie du sud a encore beaucoup à prouver pour se hisser à la hauteur de sa voisine, la capitale. Pourtant il serait dommage de passer à côté de cette ville trépidante qui vous fera vivre un séjour à la fois culturel et gastronomique entre mer et volcan.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis la gare Napoli centrale, traversez la piazza Garibaldi et remontez  la via corso Umberto I pour vous enfoncer dans les petites rues du quartier Spaccanapoli. A peine rescapé de cette avenue pas très intéressante en soi, vous baignez déjà dans l’ambiance Napolitaine ! observez le linge sécher aux fenêtres, les femmes se faire la conversation d’immeuble en immeuble, les commerçants s’interpeller comme s’ils se disputaient dans la rue, essayer d’éviter les scooters qui vous frôlent et d’oublier la saleté et des poubelles qui s’amoncellent. Même si les alentours de Naples, ses îles, sa côte almafitaine, ses sites antiques, sont très attractifs, il serait dommage de ne pas s’arrêter dans cette ville chaleureuse et authentique.

#1# Parcours dans le centre historique

Déambuler au hasard des rues et se laisser porter par une ville inconnue, voilà le vrai plaisir du voyage ! Mais pour mieux structurer votre séjour, voici tout de même un petit itinéraire.

Spaccanapoli : le coeur historique de la ville ! Pour faire simple deux rues principales la traversent : la via dei tribunali et la via san biagio dei librai pittoresques, escarpées, animées dès 10h du matin, elles sont recouvertes de patisseries où s’entassent dans la vitrine une quantitée impressionnante de dolce (douceur), de glacier, de pizzerias et autres petites bicoques où vous pourrez manger sur le pouce, ainsi que des tas de boutiques artisanales, et quelques créateurs indépendants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Côté culture, c’est dans ce quartier que se trouve la magnifique capella Sansevero, une chapelle au décor baroque et à l’époustouflante sculpture du christ voilé de Sammartino. C’est si beau et fin que ça en parait réel ! Attention dans cette même chapelle, âme sensible, abstenez-vous de visiter la crypte où vous tomberez sur un étrange couple d’écorchés aux vaisseaux sanguins plus que visibles. Visitez aussi l’église San Lorenzo Maggiore sur la piazza San Gaetano qui contient à elle seule toute l’histoire de Naples de l’antiquité au 18esiècle. Enfin le bijou de Naples selon moi : sur la piazza del Gèsu Nuovo, via Benedetto Croce se trouve le cloître Santa Chiara planté d’orangers et de Glycines, et recouvert de magnifiques majoliques (faïences italiennes de la Renaissances) il est si paisible de s’y promener. Le musée compris dans le billet retrace avec précision l’histoire et l’évolution du Cloître. Sur la même place, visitez la chiesa del Gesù Nuevo, vaste église à croix grecque.  

le quartier espagnol : il vous suffit d’aller au bout de la via San biaggio dei librai pour tomber sur l’immense via Toledo qui marque la séparation entre le centre historique d’un côté et le quartier espagnol de l’autre. Se promener dans cette avenue, c’est accepter de mettre ses sens à rude épreuve : défilé incessant de voitures, foule sur les trottoirs, et magasins aux vitrines clignotantes. La via toledo est une artère historique mais est tout de même beaucoup moins pittoresque que les petites rues du centre. Elle est surtout intéressante si vous souhaitez faire une cession shopping où goûter quelques glaces. De l’autre côté de la via, promenez-vous dans les petites rues jour de marché, immersion garantie ! 

Mes bonnes adresses : pour boire un verre en soirée, je vous recommande de le faire autour de la piazza Vincenzo Bellini qui pullulent de petits bars cosy, de jolis cafés, dissimulés au bout d’une gallerie d’art où cachés dans le coin d’un jardin.

Mes bonnes adresses dans le centre historique :

Manger, boire un verre ou seulement discuter de Naples avec le patron super sympa, allez au restaurant vegan et sans gluten Oven au 10 au bout de la via san Piettro, avant de tourner sur la via San Sebastiano, régalez-vous dans d’un bon plat de pâtes, de frites faits maison qui changent des pizzas, goûtez les bieres ou les vins locaux. Vous pouvez prendre à emporter ou vous attabler dans la rue.

#2# Une journée dans une ville antique : Pompéi

#3# Ascension du Vésuve et découverte d’Herculanum

#4# Farniente sur l’île de Capri

Laisser un commentaire