America is hard to see

« America is hard to see » est le titre de la grande expo tant attendue au nouveau local flambant neuf du Whitney Museum, musée d’art américaine, tout près de la High Line (ancienne ligne de chemin de fer reconvertie en promenade buccolique à travers les Buildings du quartier de Chelsea)

Exposition que j’ai visité hier tout à fait par hasard et qui m’a beaucoup plu! A la base comme je venais juste de terminer ma ballade matinale sur la high line, je n’espérais qu’un bon sandwich acheté  au célèbre marché de Chelsea que j’aurais dévoré ensuite au Washington Square, mais le sort en a décidé autrement.

Je suis littéralement tombée par hasard sur le musée qui se situait avant dans l’Upper East Side, et je n’ai fait que suivre bêtement la foule de New Yorkais branchée qui se précipitait devant l’entrée.

On peut dire que je n’ai pas été déçue! Cette exposition se propose de retracer toute l’histoire de l’Art Américaine du 20ème siècle, organisée en différents chapitres selon les étages (par ex les années 30, les années 60, les années 80 jusqu’à aujourd’hui…) on peut donc admirer des œuvres d’Hopper, de Basquiat, de Pollock, d’Andy Warhol, et même une peinture représentant Barack et Michelle Obama, ou encore le 11 septembre

Autant vous dire que pour ceux qui s’interessent un minimum à l’art, et à l’histoire américaine, ça donne quelque chose de passionnant. Le seul hic c’est que le musée est immense, et qu’il vous faudra bien toute une après midi, quand je n’avais que quelques heures de disponible, et aussi que tout le monde avait l’air terriblement snob (à part moi en sac à dos, bermuda, lunettes de soleil)

On dirait bien que la bonne société Américaine a été déplacé en même temps que le musée…

Ci dessous quelques photos de la High line!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire